• itrebucqpsy

Les besoins fondamentaux : besoin de structure, besoin de stimulation, besoin de reconnaissance

Dernière mise à jour : mars 5

L’analyse transactionnelle parle des trois « soifs » pour insister sur leur caractère essentiel, presque vital.

Ces besoins sont présents dès notre plus jeune âge.


Le besoin de structure

= besoin d’un cadre et d’un contenant.

L’enfant tout-petit a besoin d’un environnement calme, rassurant, aux horaires adaptés, en présence d’une personne familière et reconnaissable. (cadre)

Et quand l’enfant est submergé par ses émotions, il a besoin que cette personne soit attentive à ses émotions et le rassure. (contenant)


Plus tard, la personne aura besoin de structurer son temps, d’organiser ses journées entre travail, loisirs, temps à ne rien faire, etc.

Ce besoin est variable d’une personne à l’autre et surtout entre la journée idéale et ce qui se passe réellement, il y a parfois un écart assez important... Ce sera le sujet d'un prochain post :-)


Le besoin de stimulation

= besoin d’être en relation avec les autres par le toucher, par la voix, par la présence, au travers de ses cinq sens.

Ce besoin perdure tout au long de la vie. Un isolement prolongé n’est donc pas anodin.



Le besoin de reconnaissance

= besoin d’échanger des signes de reconnaissance* et d’être reconnu en tant qu’individu spécifique.

Ce besoin détermine la façon dont la personne s’adapte à son environnement.

Nous avons chacun notre façon d’entrer en contact avec les autres.

Ainsi, la confiance en soi se construit par soi-même et aussi au travers de nos relations avec les autres.

L’être humain est un être social. Il peut donc arriver qu’il préfère échanger des signes de reconnaissances négatifs, plutôt que de ne pas recevoir de signe de reconnaissance du tout.




Et vous, que se passe-t-il pour vous ?




*Les signes de reconnaissance sont « l’unité de base » des échanges entre les personnes. Nous émettons plus ou moins de stimuli (paroles, gestes, mimiques…) en direction d’une autre personne qui y répond, ou non.


Isabelle TREBUCQ

Psychopraticienne - Analyse transactionnelle

Mars 2021


Source : "Le grand livre de l'analyse transactionnelle", France Brécard et Laurie Hawkes, éditions Eyrolles, 2008


Illustrations : Pixabay.com 04/03/2021

61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout